Si certaines vont jusqu'à y voir une espèce de psychothérapie, il est clair que quand on est accro, le scrap représente plus qu'un loisir. Mais serait-il un sport ? En tout cas, il nous révèle bien des surprises.

Mon idée de départ était de scrapper cette photo sur une page chargée et colorée, comme un clin d'œil humoristique à ma copine Delphine, avec notamment une allusion rigolote à notre passion commune pour les Toffifees (Aaahhh ! Les Toffifees !). Et puis, sans vraiment m'en rendre compte, hop ! Salto arrière ! Et me voilà au final avec cette page plutôt clean, à l'image de notre amitié, simple, franche et pudique.

Delphine, cette page est pour toi. Mais, promis, j'en ferais une autre à la gloire des fameux Toffifees.

31082010955

J'ai voulu jouer sur les lignes verticales et horizontales mais dans la légèreté. C'est pourquoi j'ai utilisé la transparence avec cette chute de rhodoïd imprimé et l'étiquette réalisée au tampon à la Stazon sur du calque. L'envol du papillon en oblique, casse ce jeu des lignes pour réchauffer un peu l'ambiance.

A noter, les embellissements réalisés avec des petits rouleaux de papier, "pompés" sur une réalisation de Nelly Togbé (Histoires de Pages n°34). J'aime beaucoup : ça change un peu des fleurs, des boutons, etc... et ça permet d'harmoniser la page avec un rappel de couleur ou des papiers déjà utilisés sur la page.

Bonne rentrée à tous et merci d'être passés par là.